LE HAUT-KOENIGSBOURG

Château du haut Koenigsbourg

(Photo : Société Alsacienne d'Edition et de Presse - S.A.E.P.)
Le Haut-Koenigsbourg est un des monuments les plus visités de France, visible de loin il attire le regard et fait rêver aux époques révolues des seigneurs et des chevaliers du Moyen Âge. Détruit au cours de la guerre de Trente Ans par les Suédois (1633), le château médiéval fut longtemps considéré comme la plus belle ruine d'Alsace. En 1865 il devient propriété de la ville de Sélestat, qui l'offre en 1899 à  l'empereur Guillaume II de Hohenzollern.'
 ce moment là, l'Alsace est allemande, depuis 1871. L'empereur confie les travaux de reconstruction du château, qui doit devenir le symbole de la continuité et de la puissance allemande en Alsace, à l'architecte Bodo Ebhart. En 1908, le château, dans sa nouvelle version wilhelminienne est inauguré en grande pompe par l'empereur en personne. En 1918, il devient propriété de l'Etat français. Par une ironie de l'histoire dont l'Alsace est coutumière, ce qui fut le rêve du dernier empereur allemand, est devenu un élément du patrimoine national français ! La reconstruction du château a été l'objet de vives polémiques entre historiens et archéologues mais le résultat est tout à  fait saisissant, la foule des visiteurs en témoigne.